Aux lueurs de l'Automne

Date de l'article : 01.10.2020 - 01:00
Auteur : Line Hermet
En résumé : un poème de Line
L'article :

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 115%; background: transparent }

Aux lueurs de l’Automne


Le silence des pins


Une fraîcheur soudaine


Le ciel de brume effiloché


C’est l’orage qui claque et enfle la rivière


Le vent qui se démène et cogne à perdre haleine


C’est la ville masquée


Les passants qui s’évitent


La peur qui se faufile






C’est l’oiseau qui attend le signal de l’envol


Sur les vagues nacrées en reflet d’infini


C’est la prairie jaunie qui soudain reverdit


Le velours d’une fleur caressée de rosée


Les arbres qui flamboient d’or et d’ambre mêlés


C’est le verger qui ploie tout de sucre gorgé


C’est l’espoir


C’est l’espoir qui s’accroche


Éperdument


Aux lueurs de l’Automne.






Line Hermet