Groupe Faune : Des fourmis couturières...

Date de l'article : 21.03.2019 - 14:00
Auteur : Sabri et Sylvie
En résumé : Le 23 janvier dernier, Luc Gomel est venu nous parler du fabuleux monde des fourmis. Il nous a appris de nombreuses choses sur leur biologie et sur leurs modes de vie parfois très originaux.
L'article :

Nous avons ainsi découvert qu'il existe des fourmis bonbonnes, à l'abdomen gonflé de nectar, et qui sont consommées comme des friandises en Australie, des fourmis magnans, ou mangeuses d'hommes, qui se déplacent en colonnes de 20cm de large puis s'installent en bivouac et patrouillent à la recherche de proies vivantes, des fourmis esclavagistes, guerrières qui volent des cocons dans les fourmilières d'autres espèces pour utiliser les ouvrières comme domestiques, des fourmis de feu, aux piqûres très douloureuses, qui sont capables d'échapper aux inondations en se rassemblant en radeaux...

D'autres espèces font dans la construction, telles les fourmis des bois qui accumulent des dômes d'aiguilles de pins, ou les fourmis champignonnistes qui broient feuilles et fleurs pour en faire des meules de culture de champignons. Encore plus spectaculaire, les fourmis tisserandes. Présentes en Afrique, en Asie du Sud-Est et en Australie, ces colonies se regroupent en grappes pour connecter deux feuilles. En quittant peu à peu la grappe, elles rapprochent les feuilles bord à bord ; à la fin, il ne reste plus qu'une rangée de fourmis-agrafes qui maintiennent les deux feuilles accrochées. Commence alors l'opération couture... pas avec n'importe quel fil, avec de la soie ! Ce sont les larves qui fournissent le matériau : elles produisent en effet de la soie qui, chez les espèces non-tisserandes, leur sert à fabriquer un cocon. Ici, l'ouvrière tisserande attrape une larve prête à tisser et applique sa tête sur une feuille, puis sur l'autre et ainsi de suite, déroulant ainsi le fil de soie qui durcit en séchant. La nymphe se retrouve donc nue ! Une fois que le fil est sec et rigide, les fourmis-agrafes quittent leur poste ; le nid est prêt !

Sabri et Sylvie

Dessin : William Augel


Sabri Hurtrez, 12 ans, est le junior du groupe faune dont il est un des membres fidèles depuis le début. Sylvie, sa maman, est coprésidente des Écolos et enseignant-chercheur en biologie-écologie. Les deux passent beaucoup de temps dehors, notamment dans leur jardin, à regarder les plantes pousser et à observer les animaux, sauvages et domestiques.