Elle est là, l'Hyla !

Date de l'article : 21.03.2019 - 05:00
Auteur : Gilles Lorillon
En résumé : Cette petite grenouille est une rainette méridionale (Hyla meridionalis pour les intimes).
L'article :

Selon les spécialistes, elle se distingue de la rainette verte comme suit : "La confusion est fréquente avec la Rainette verte (Hyla arborea), qui, pour le sud de la France, existe très localement dans le Lot et l’Aveyron. Les deux rainettes se différencient par la couleur des flancs : la Rainette verte a un double liseré foncé/pâle qui sépare nettement la coloration du dos de celle des flancs, alors que la Rainette méridionale ne présente pas ce liseré. La différenciation acoustique est par ailleurs très facile grâce au chant très différent des deux espèces".

Nous en avons une adorable qui vient régulièrement dans le spa, planquée sous le couvercle, à la limite du niveau d'eau. "Remets-la donc dans la nature!" me dit mon épouse. Je le fis. Je pris la petite rainette et l'emmenai vers un pseudo-ruisseau duquel je croyais béâtement qu'elle arrivait. Le lendemain, en ouvrant le spa, elle était là, l'Hyla. Je dis à mon épouse "tu vois, elle est revenue !". Et je la remis à nouveau dans les arbres proches dudit ruisseau. Rien n'y fit, elle revint à nouveau le lendemain. Me renseignant sur le métabolisme de l'animal, j'appris qu'elle est qualifiée d'ubiquiste. Qu'est-ce à dire ? Espèce ubiquiste: "qui peut vivre partout, qui s'adapte facilement aux milieux les plus divers, et qui se plaît là où elle est". J'en conclus trivialement que, revenue par deux fois, elle se plaisait bien dans le spa. Normal, elle y est à l'abri des prédateurs, y'a des fourmis et autres insectes dans le bâti bois du spa, elle a donc, sans trop dépenser d'énergie, et le gîte et le couvert. Depuis, je ne l'ai jamais remmenée ailleurs, et elle passa l'été tranquille près de nous, dans SON spa.

Épilogue : si vous trouvez chez vous une petite rainette méridionale soit dans un pool house, soit dans une cabane de jardin ou même accrochée au mât sous un parasol, prenez-là sur votre main, elle est très docile et peu craintive, et remettez-là où elle était, c'est là qu'elle se plaira Hyla, l'ubiquiste.


Gilles Lorillon, Sauteyrargues, ingénieur informaticien retraité, membre bienfaiteur des "Ecologistes de l'Euzière", car je les aime bien donc je les soutiens.