Portrait Gentiane Nedelec

Date de l'article : 25.09.2020 - 04:00
Auteur : LINE HERMET ET HUGUES FERRAND
En résumé :
Portrait
Gentiane Nédelec est responsable de la comptabilité et du suivi commercial des éditions au sein des Ecologistes de l’Euzière
L'article :



Peux-tu nous préciser en quelques lignes, ton origine géographique et ton parcours ?


Je suis née à Brest et j’ai grandi dans les côtes d’Armor. J’ai eu une enfance heureuse en pleine nature, entre marais, forêts et landes. A 13 ans je suis partie avec mes parents en Guyane dont j’ai adoré l’environnement et ce fut une adolescence heureuse aussi.


De retour en France, j’ai commencé mes études au lycée de Tarascon, puis à Anduze, et continué à l’université de Montpellier en Langues étrangères (anglais, espagnol, russe, roumain). Depuis l’enfance, je rêvais d’être traductrice pour travailler dans l’armée dans les avions “Awaks” en service de renseignements !


Mais, frappée par les flèches de Cupidon, je suis restée dans le Gard à la recherche de travail. Finalement une reconversion dans la comptabilité m’a permis d’entrer dans un cabinet d’expertise-comptable où j’ai travaillé pendant 8 ans et appris véritablement mon métier.




Ton arrivée aux EE date déjà de 2015, pourquoi ce choix des EE ?


Après cette expérience comptable, et une pause obligée pour raison de santé, j’ai de nouveau voulu changer de milieu et j’ai recherché du travail. Quand j’ai lu l’offre d’emploi des 



EE, j’ai su tout de suite que c’était ce que je voulais, une structure et un environnement de travail plus en cohérence avec mes souhaits. J’ai découvert toute la richesse d’activités des EE. Recrutée à temps partiel sur un poste d’accueil et de comptabilité, je suis ensuite passée à temps plein au départ de Karine Lebœufn.






Aux EE quel est ton rôle au sein du Pôle Logistique ?


J’assure plusieurs missions dont le suivi de la comptabilité assez complexe de l’association (car plusieurs types d’activités et de régimes fiscaux), l’accueil téléphonique avec la messagerie générale à dispatcher aux divers services, les inscriptions aux camps d’été et à certaines animations, ainsi que tout le suivi des publications (commandes, facturation, paiement, envoi des ouvrages…). Enfin j’ai aussi une fonction de responsable logistique et je suis souvent la personne ressource pour de multiples petites demandes urgentes, ce qui permet à l’association de bien fonctionner !


La location du minibus est aussi dans mon escarcelle.




Une organisation rigoureuse au service des EE


Disposes-tu d’une autonomie dans ton travail, comment s’effectue la répartition des missions entre les membres du pôle, comment peux-tu qualifier les relations avec tes collègues au sein de l’équipe ?


Je dispose d’une grande autonomie, d’une grande liberté en ce qui concerne la gestion du temps et des tâches. Ceci implique une bonne organisation (j’ai 2 ordinateurs, 3 boîtes mail) et une réactivité immédiate à toutes les demandes. Je suis en contact permanent avec tous mes collègues et entre nous les relations sont excellentes.


Quel retour des 5 années passées au sein des EE : as-tu rencontré des difficultés, es-tu satisfaite ?


Déjà 5 ans ! Les départs de Luc et de John m’ont particulièrement marquée car j’ai beaucoup appris auprès d’eux.


Pendant ces 5 années j’ai développé mes connaissances sur le fonctionnement de l’association et ses différentes missions et j’ai gagné en autonomie. Il y a eu aussi quelques glissements en matière de volume de tâches par rapport à mon poste d’origine, à la suite des départs de collègues. La période de janvier à mars est la plus soutenue en raison des opérations de bilan comptable et du travail avec les experts-comptables. Mais, malgré le stress de certaines opérations ou de périodes chargées, cela reste gérable grâce à l’exceptionnelle ambiance qui règne ici et à mes conditions de travail qui me conviennent pleinement.


Mon expérience aux Écolos est totalement positive !




Quid du confinement ?


En télétravail à la maison, j’ai pu faire l’essentiel, mais de nombreuses activités administratives ont dû être stoppées comme tout ce qui concerne les publications. Le point positif de ce confinement a été une certaine tranquillité et la possibilité de pouvoir m’ouvrir sur d’autres activités culturelles ou sportives. Par contre le déconfinement a été plus difficile…




Comment te projettes-tu dans un proche avenir ?


Rester au sein des EE, tant que je supporte la canicule !!!


Et continuer à pratiquer le tir sportif à 10m.


Je vais aussi suivre une formation : je souhaitais faire une formation sur le plan juridique, spécifique aux associations, mais n’ayant pas trouvé…retour à la nature, je vais me former aux reptiles qui me fascinent depuis l’enfance !




Line Hermet


Hugues Ferrand,