Prise en compte des enjeux naturalistes dans les projets d'aménagement, de la théorie à la pratique



PUBLIC CIBLE
Chargés de projets en aménagement du territoire, chargés de projets au sein de bureau d'études généralistes, chargés d'études naturalistes en début de carrière, chargés environnement et/ ou QSE des entreprises de travaux publics.

OBJECTIFS
► Identifier et comprendre les enjeux naturalistes présents sur la zone méditerranéenne de la région Occitanie.
► S'approprier la logique réglementaire d'analyse des enjeux naturalistes (Eviter-Réduire-Compenser) d'un projet et optimiser son application.
► Optimiser la phase opérationnelle des projets en prenant en compte les enjeux.

PRE REQUIS
aucun

CONTENU DU STAGE
Jour 1 : Identifier et comprendre les enjeux naturalistes
Sur le terrain
► Lecture de paysage : comment évaluer les enjeux potentiellement présents sur un site, à travers une analyse à large échelle ?
► Visite d'un site : quelle complémentarité/décalage entre la vision globale et l'échelle parcellaire ?
En salle
► Quels inventaires pour quels besoins ?
► Comment hiérarchiser les enjeux naturalistes ? Concilier les statuts réglementaires et la réalité du terrain. Le poids du "dire d'expert".
► Les principaux enjeux naturalistes sur la zone méditerranéenne de la région et les contraintes réglementaires associées.

Jour 2 : S'approprier la logique réglementaire des enjeux naturalistes
En salle
► Séquence ERC, quelle réglementation ?
► Travail en ateliers sur la séquence ERC.
► Autres exemples d'études réglementaires : de l'analyse des impacts à la décision de compensation, catalogue de mesures, exemples de compromis en milieux humides.
► Mesures supplémentaires (espèces invasives...) : anticiper l'évolution de la législation.

Jour 3 : Optimiser la phase opérationnelle des projets en tenant compte des enjeux environnementaux
Sur le terrain
► Quelles visions des risques environnementaux ?
► Quelles mesures pour quels risques ?
► Quelles marges d'adaptation en cours de chantier ? Anticiper et intégrer les aléas.
En salle
► Quelle préparation environnementale du chantier ? Avoir une vision globale, partager les enjeux et les mesures, intégrer l'environnement dans la sélection des équipes chantier/la réponse aux appels d'offre.
► Anticipation des points sensibles : quel investissement pour quelles attentes ? Quelle formation/sensibilisation des équipes chantier ?
► Suivi du chantier : quel suivi environnemental ? Proposition de
protocole de suivi.

MÉTHODES
► Être le plus proche possible des attentes des stagiaires. La formation sera centrée sur l’apprenant. Le stage débute par le recueil des attentes des participants. Un point à mi‑parcours permet de réajuster le déroulement du stage pour répondre aux attentes.
► Permettre aux stagiaires de s’approprier les démarches présentées, en constituant le stage autour d’une alternance entre différentes approches : visite de site, travail pratique en atelier et apports théoriques. Cette méthode optimise l’appropriation des notions traitées en stage, favorise la mise en situation des stagiaires et fait ressortir des questions concrètes.

ÉVALUATION
- évaluation des apprentissages via des échanges collectifs quotidiens, ainsi qu'en fin de formation

DATES ET LIEU
Dates : 14 au 16 octobre 2020
Lieu : Domaine de Restinclières, Prades-le-Lez (34)

FORMATRICE
Marion Bottollier-Curtet

DURÉE
3 jours / 21h

TARIF
Professionnels : 280 €/jour
Financement personnel (adhérents, chômeurs, étudiants) : 100 €/jour
(hors frais d'hébergement et de restauration)

S'INSCRIRE
En ligne inscrivez-vous via le formulaire en ligne
ou envoyer un mail à marion.aguilhon@euziere.org