retour Animaux
retour Bestiaires

Quelques petits Crustacés

Les Crustacés, surtout marins, présentent des formes et tailles variées, du plancton microscopique au Homard. Ils portent deux paires d’antennes, dix pattes ou plus, respirent à l’aide de branchies et de pattes branchiales pour les espèces terrestres. Omniprésents et grands consommateurs d’algues, de déchets organiques, ils constituent une base alimentaire pour de nombreux poissons et oiseaux.

  • I Mer et étangs salés



crusta-PhM1.gif?
1 Une Idothée Idothea sp. (2-3 cm). Sur les plantes marines ou nageant en grand nombre près du bord des étangs. Couleur pâle accordée au support.
crusta-PhM2.gif?
2 Sphaeroma serratum (1 cm), est capable de se rouler en boule.

Ces deux animaux sont des Isopodes marins.


crusta-PhM3.gif?
3 Un Amphipode (1-1,5 cm) au corps comprimé sur les côtés. Les Puces de sable ou de mer des genres Orchestia, Gammarus, Talitus, abondent sous les pierres, dans les algues et en pleine eau.


II Mares temporaires d’eau douce ou légèrement salée




crusta-PhM4.gif?

4 Le Triops cancriforme Triops cancriformis (3-5 cm), géant de cette planche, ravit toujours le naturaliste du Midi qui le découvre. Ses ufs peuvent résister plusieurs années dans la vase séchée avant d’éclore. Méd.
crusta-PhM5.gif?
5 Le Branchipe Branchipus pisciformis (1-2 cm) est un autre Phyllopode très commun dans les mares temporaires du littoral. Il est proche d’Artemia salina, espèce des eaux salées.



crusta-PhM6.gif?
6 Un Copépode femelle (0,3 cm) portant ici un sac d’œufs. On trouve aussi ces animaux en eau salée.


III Les Cloportes ou Isopodes terrestres (1-2 cm)
Du fait qu’ils supportent mal le manque d’humidité, on les trouvera roulés en boule sous les pierres, dans les litières de feuilles.

crusta-PhM7.gif?
7 Amardillidium granulatum. Gris, verdâtre et jaune. Méd.


crusta-PhM8.gif?
8 Porcellio spinicornis, dans les litières.


crusta-PhM9.gif?
9 Porcellio sp. sous les feuilles.
crust-PhM10.gif?
10 Amardillo officinalis, gris de plomb, le plus commun des cloportes méditerranéens, sous les pierres des garrigues

Philippe MARTIN (tiré de la Lettre n° 35 des adhérents des Ecologistes de l’Euzière)

Voir aussi l’enquête naturaliste (2005-2006) sur le site de tela-insecta http://tela-insecta.org
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]
  •