retour Animaux
retour Bestiaires

La Truxale occitane : Acrida ungarica mediterranea (Dirsh, 1949)

Parmi les centaines d’espèces d’insectes qui grouillent en été dans les prairies méridionales, certaines, par leur taille ou par leur forme, attirent plus particulièrement l’oeil du naturaliste ; c’est le cas de la Truxale occitane, magnifique acridien à tête conique (conocéphale).
Femelles de 52-75 mm, mâles de 30-46 mm. Robe verte, beige ou brunâtre, ornée ou non de dessins roses blancs ou bruns.

C’est dans les prairies et les biotopes légèrement humides, proches du littoral méditerranéen, qu’on aura le plus de chance de la rencontrer localement, parfois en assez grand nombre, de juillet à la fin octobre.

truxal-PhM2.gif?
1 : Femelle découverte dans les arrière-dunes de Sérignan (Hérault, France), en compagnie de larves et de mâles de deux couleurs.
truxal-PhM1.gif?
2 : La tête caractéristique de la Truxale porte des antennes comprimées à la base et larges. Tout en bas, les pièces buccales sont recouvertes par la lèvre supérieure ou labre.



trucxal-PhM3.gif?
3 : Cette larve de femelle possède déjà des embryons d’ailes et atteint à ce stade la taille d’un mâle adulte.

truxal-PhM4.gif?
Le Criquet printanier Pyrogomorpha conica, 15-30 mm, unique représentant de sa famille dans le Midi de la France, ne peut être confondu avec la Truxale malgré sa tête conique.
Couleur verte ou grise. Assez commun.

Ph. Martin (tiré de la Lettre n° 38 des adhérents des Ecologistes de l’Euzière)
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]
  •