• image Crepis.jpg (35.9kB)

    Arrucat




  • Où la chercher ?

  • • Partout en France, plus abondante dans le Midi.
  • • Fréquente dans les milieux ouverts où elle est très souvent très abondante : garrigues, lisières, bords des chemins et des vignes.

  • image plante.jpg (23.3kB)
    Réseau Téla Botanica, CC-BY-SA
image fork1.jpeg (1.7kB)







Crepis vesicaria L (Composées)
- Crepis : ancien nom grec et latin d’une plante “qui a la tige feuillée”, du grec krêpis : soulier.
- vesicaria : du latin vesica, vessie, d’après l’aspect des bractées extérieures de l’involucre dans la subsp. vesicaria d’Europe sud-orientale.
(Syn. Crepis taraxicifolia Thuil. dans Coste, C. vesicaria L. subsp. taraxacifolia Thuill. dans Fournier, Barkhausia taraxacifolia DC. dans Bonnier).
Languedoc
Arrucat* : du verbe s’arrucar : se recroqueviller,
Morre : groin,
Barramercat : ferme-marché,
Lachasson*: dérive de lach : lait.
Provence
Morre porcin : groin de porc, grimace,
Rogeta : dérivé de rouge, couleur du pétiole et de la nervure centrale sur certains pieds.


Quand la cueillir ?

De l’automne au printemps.

Comment la reconnaître ?

Cette salade est annuelle, bisannuelle ou vivace. Les rosettes sont très plaquées au sol, les souches sont charnues, blanchâtres à écorce brun clair, des boutons floraux sont souvent au centre. La plante est plus ou moins poilue, avec un latex peu abondant, souvent aqueux. Une fois arrachée, elle se recroqueville.

  • image ArrucatfllesJW.jpg (11.1kB)
    image feuille.jpg (16.8kB)
    Réseau Téla Botanica, CC-BY-SA
Les feuilles, extrêmement variables d’un pied à l’autre, de à peine dentées à très profondément découpées, ont des segments grossièrement trapézoïdaux. La base du pétiole est brusquement élargie, la nervure est blanchâtre, parfois rougeâtre, très souvent avec des poils à base rougeâtre.
image fleur.jpg (18.6kB)
Réseau Téla Botanica, CC-BY-SA
Les fleurs, jaunes, sont portées au bout de rameaux qui partent d’une tige centrale.

Goût : amer.
Odeur : non caractéristique.

Salades ressemblantes

Voir Chicorée amère, Porcelle, Chicorée sauvage, Herbe rousse et le Crépis fétide.

Attention aux confusions

– Les Leontodon et les Picris, communs dans les friches, ont des poils branchus et glochidiés, qui accrochent la langue lorsqu’on la passe dessus.
– Les Scabieuses (Scabiosa et Knautia) ont des feuilles opposées et décussées, généralement très découpées à grosse nervure principale (voir Faux amis).
– Les Centaurées (Centaurea) sont velues, souvent grisâtres pour les plus communes, à feuilles diversement découpées. Elles sont très amères.