• image logo.jpg (3.8kB)

    Cressonnette

image fork2.jpeg (3.0kB)
  • Où la chercher ?

  • • Partout en France jusqu’à 2 500 mètres d’altitude, plus fréquente dans le Midi.
  • • Terres remuées (labours, jardins) ou peu végétalisées (murs, rochers) temporairement frais et humide au printemps.

  • image img000020270O.jpg (43.7kB)
    Réseau Téla Botanica, CC-BY-SA

Cardamine hirsuta L. (Crucifères)
- Cardamine : nom latin tardif du cresson alénois ou du cresson de fontaine, emprunté au grec kardaminê, et dérivé du grec kardamon, également nom du cresson alénois, d’origine inconnue (voir Nasitòrt),
- hirsuta : hérissé, couvert de poils rudes, longs et érigés.
Languedoc
Nous n’avons trouvé aucun nom occitan spécifié comme languedocien.
Provence
Creisson de prat : Cresson des prés.
Localisation non-specifiée
Creisson sauvatge, Botarèla.


Quand la cueillir ?

Parfois dès novembre, mais en général février-mars.

Un peu d'histoire

Cette plante, à l’agréable goût de cresson, est peu ramassée de nos jours.

Comment la reconnaître ?

C’est une plante annuelle vert tendre, en rosette, à racine grêle blanchâtre. Foliole terminal arrondie et plus gros.

  • image img000207532L.jpg (4.1kB)
    Réseau Téla Botanica, CC-BY-SA
Les feuilles sont composées de folioles arrondies, la terminale étant plus grande. Elles ont quelques longs poils sur les pétioles et les folioles.
image img000220914L.jpg (16.0kB)
Réseau Téla Botanica, CC-BY-SA
Les fleurs sont petites et blanches.

Goût et odeur : piquants (de cresson) et légèrement poivrés (moutarde).

Salades ressemblantes

– La cardamine des prés (C. pratensis L.), également appelée cressonnette, c’est une plante vivace plus robuste, rare dans le Midi méditerranéen. Elle se reconnaît à ses grandes fleurs lilacées, à son absence de poils, et à sa fréquentation des lieux humides. Elle est consommée sous le nom de Creissoneta en Languedoc et en Provence. À la fin du XIX e siècle, Vilmorin-Andrieux la considère comme une plante potagère dont les feuilles “sont employées comme assaisonnement et garniture”.

– Une barbarée (Barbarea vulgaris R. Br.) pousse dans les fossés humides, les lieux frais. Elle n’est pas très commune en région méditerranéenne française.