Les mares temporaires méditerranéennes, connaissances et aménagement



OBJECTIFS
► Identifier et comprendre les enjeux naturalistes liés aux mares et réseaux de mares nécessaires à l’établissement d’un diagnostic de la composition et de la fonctionnalité d’une mare ou d’un réseau de mares.
► Rédiger/relire un cahier des charges pour l’aménagement d’une mare.
► Être capable d’encadrer des travaux de création/restauration d’une mare.
► Être capable de mettre en place le suivi nécessaire et les actions nécessaires pour une gestion adaptée à une mare.

CONTENU DU STAGE

Jour 1
Objectif opérationnel : Découverte et mise en place de protocoles d’inventaires (amphibiens). Prospections nocturnes.
En salle :
► Préparer son terrain.
► Découvrir les méthodes d’inventaire (amphibiens), découvrir les principales espèces d’amphibiens.
Sur le terrain :
► Visite de site n°1 : les lavognes.
► Mise en application des apports théoriques de l’après‑midi.
► Inventaires nocturnes amphibiens (reconnaissance visuelle et auditive).

Jour 2
Objectif opérationnel: S’approprier la logique des méthodes de diagnostic. Découverte et réalisation d’inventaires floristiques. Découverte de différents types de mares.
En salle :
► Découvrir les méthodes d’inventaire (flore), découvrir les principales espèces végétales.
► Comprendre et s’approprier la démarche de diagnostic.
► Comprendre et s’approprier les notions de fonctionnalité et d’ensembles écologiques.
Sur le terrain
► Mise en application des apports théoriques.
► Visite de site n°2 : les platières.
► Visite de site n°3 : les mares alluviales.
► Visite de site n°4 : les mares sur sol acide.
► Quels suivis ? Pour quelle gestion ?

Jour 3
Objectif opérationnel : Découverte des techniques et outils de création/restauration de mares. S’approprier les processus nécessaires à la mise en place d’une gestion adaptée.
En salle :
► Créer/restaurer une mare : quelles techniques ? Quels outils ? Quels moyens ?
► Quelles contraintes réglementaires ?


MÉTHODES
► La formation sera centrée sur l’apprenant. Le stage débute par le recueil des attentes des participants. Un point à mi‑parcours permet de réajuster le déroulement du stage pour répondre aux attentes.

►Permettre aux stagiaires de s’approprier les démarches présentées, en constituant le stage autour d’une alternance entre différentes approches : visite de site, travail pratique en atelier et apports théoriques.


DATES ET LIEU
Dates : 10 au 12 avril 2019
Lieu : environs de Clermont l'Hérault (34)

FORMATEURS
Mathieu Denat & Thibaut Suisse

DURÉE
3 jours / 21h

TARIF
Professionnels : 280 €/jour
Adhérents, chômeurs, étudiants : 100 € / jour
(hors frais d’hébergement et de restauration)