• image ob.jpeg (23.6kB)

    Pissenlit luisant




  • Où la chercher ?

  • • Région méditerranéenne.
  • • Localisée à certains secteurs où elle peut être très abondante : pinèdes, jardins, parcs, parfois dans les garrigues rocailleuses.

  • Dans les Pissenlits (Taraxacum), la section «Obovata» rassemble en fait quatre espèces proches dont la plus commune est Taraxacum obovatum. Elles habitent toutes en garrigue.

  • image img000017387L.jpg (45.9kB)
image fork3.jpeg (4.0kB)







Taraxacum obovatum (Willd.) DC. (Composées)
- Taraxacum : voir __fiche Pissenlit__,
- obovatum : à feuilles obovales.
Languedoc
Nous n’avons pas trouvé de nom occitan spécifié comme languedocien.
Provence
Esquilhapè : glisse-pied, peut-être à cause de son aspect luisant qui le ferait soupçonner d’être glissant.
Pairin, Parpèla d’agaça (paupière de pie),
Doceta de lavanda.


Quand la cueillir ?

De septembre à avril. La plante fleurit très tôt (mars), mais elle demeure parfaitement comestible fleurie.
Cueillir avec modération.

Comment la reconnaître ?

  • image TaraxacumobJW.jpg (57.3kB)
    La rosette a un cœur feutré, avec des poils plus ou moins enchevêtrés. C’est une plante vivace, brillante, en rosette très appliquée au sol. La souche est pivotante et charnue, le latex abondant.
  • image img000108861O.jpg (81.9kB)
    Les feuilles glabres ou poilues, de forme obovale, sont dentées ou à découpures ne dépassant pas la moitié de la feuille, les découpures s’apparentant à des incisions. Le pétiole est plein.
image img000027098L.jpg (17.6kB)
Les fleurs jaunes, en capitules, surmontent une tige creuse, les bractées externes du capitule (cf. lexique) sont écartées.

Goût : se distingue des autres pissenlits par son goût doux.
Odeur : non caractéristique.