• image Lactucaperaqua.jpg (0.6MB)

    Breou - Laurige




  • Où la chercher ?

  • • Partout en France, mais plus abondante dans le sud-est.
  • • Zones rocheuses (plutôt calcaires) : falaises, rochers, éboulis, garrigues rocailleuses.

  • image img000094497L.jpg (36.8kB)
    Réseau Téla Botanica, CC-BY-SA

image fork3.jpeg (4.0kB)







Lactuca perennis L. (Composées)
- Lactuca : du latin lac, lactis : lait, à cause de leur latex blanc,
- perennis : vivace.
Nom français
Laitue vivace.
Languedoc
Breu, Breule, Bròle : rejet, la plante rejetant de la souche,
Coscorilha*, Bresega, Rocairòl.
Provence
Laurige (Auriga : plante à fleurs jaunes) : peut-être d’après le nom de Lactuca saligna
L. Auriga fèra, Cendrau : cendré, à cause de la couleur de la plante,
Lassi.


Quand la cueillir ?

Sans interruption de septembre à début mai. cueillir avec modération.

Un peu d'histoire

La plante aurait été cultivée dans certains jardins sous le nom de chevilli selon De Bussy, mais, pour Vilmorin-Andrieux, du fait de sa faible productivité, elle « ne mérite guère la culture ».

Comment la reconnaître ?

  • image Lactucaperrgris.jpg (38.5kB)
    C’est une plante vivace en rosette vert cendré, un peu glauque, à lait très abondant et à souche charnue.
  • image LactucaperrJW.jpg (11.4kB)
    image img000059501L.jpg (13.7kB)
    Réseau Téla Botanica, CC-BY-SA
    Les feuilles sont très variables, de simplement dentées à très découpées en lanières étroites. Sans poils, le limbe se prolonge le long du pétiole. La nervure principale est triangulaire en coupe. Les très jeunes feuilles peuvent être légèrement jaunes ou rougeâtres, par manque de chlorophylle.
image img000722145CRS.jpg (9.7kB)
Réseau Téla Botanica, CC-BY-SA
Les fleurs sont lilas-mauve.

Goût : doux.
Odeur : laiteuse, très agréable.

Salades ressemblantes

• Deux laitues voisines, aux feuilles très découpées et aux fleurs jaunes (et non pas bleues) s’en distinguent par une amertume très nette :
Lactuca viminea (L.) J. et C. Presl : segments étroits, quelques poils longs à la base du pétiole. En fleurs (jaunes), ses feuilles se prolongent sur la tige.
Lactuca saligna L. : segment terminal très allongé. En fleurs (jaunes), les feuilles ne se prolongent pas sur la tige.
Lactuca muralis (L.) G.F.W. Meyer (ex. Mycelis muralis). Cette plante est absente de la plaine méditerranéenne et habite les bois frais jusqu’en montagne.