• image logo.jpg (14.1kB)

    Corne-de-cerf




  • Où la chercher ?

  • • Zones littorales de toute la France.
  • • Dunes, digues, près salés, terrains vagues. Parfois pelouses sur terrains secs, à l’intérieur des terres.

  • image img000748359O.jpg (65.9kB)
    Réseau Téla Botanica, CC-BY-SA

image fork2.jpeg (3.0kB)







Plantago coronopus L. subsp. coronopus (Plantaginacées)
- Plantago : nom latin d’un plantain, dérivé de planta : plante des pieds à cause de la forme des feuilles de certaines espèces,
- coronopus : nom latin de la plante, emprunté au grec koronopous, de koronê : corneille et pous : pied, allusion aux divisions de la feuille.
Nom français
Corne-de-cerf : allusion à la forme des feuilles.
Languedoc
Bana de cèrvi : Corne-de-cerf
Èrba de la malha : herbe de la maille : feuilles découpées comme les mailles d’un filet (Mistral).
Provence
Bana de cèrvi, Èrba de la malha.


Quand la cueillir ?

De l’automne au printemps.

Un peu d'histoire

Cette plante indigène, dont Dioscoride dit qu’elle se mange cuite, est citée comme plante potagère par divers auteurs des XVIe et XVIIe siècles. Vilmorin-Andrieux écrit “qu’on [en] emploie les jeunes feuilles comme fourniture de salade”. Elle a quasiment disparu des jardins, pour revenir maintenant comme curiosité (y compris sur les marchés parisiens). Elle est toujours consommée çà et là à l’état sauvage.

Comment la reconnaître ?

  • image PlantagocPG.jpg (54.7kB)
    Elle se présente sous la forme de rosette annuelle ou vivace, très appliquée sur le sol avec une touffe de poils au centre. La racine est charnue, blanchâtre, pivotante.
  • image Plantagocordess.jpg (9.5kB)
    image img000186810O.jpg (27.6kB)
    Réseau Téla Botanica, CC-BY-SA
Les feuilles sont entières, dentées, à segments linéaires ou lancéolés, dirigés vers le haut. Charnues, avec une à trois nervures saillantes sur l’envers, elles ont des poils blancs assez longs (parfois rares).
image img000748361O.jpg (30.8kB)
Réseau Téla Botanica, CC-BY-SA
Les fleurs, en épis allongés, sont brun verdâtre.

Goût : agréable et doux, assez prononcé.
Odeur : perceptible, peu appétissante.

Attention aux confusions

Catananche caerulea L. (en Provence : Cicòri de còla, de colline) : plante vivace qui n’a pas le cœur feutré, feuilles un peu en canal
sur le dessus, à une ou deux dents linéaires, fleurs bleu violet entourées d’écailles argentées, dont il reste souvent des tiges séchées.

Plantago crassifolia, à feuilles grasses non divisées, mais avec quelques dents, pousse sur le littoral, mais dans des zones salées et humides et non uniquement sableuses.

Plantago maritima, un plantain à feuilles entières non grasses, habite les pelouses sèches de montagne. Ces deux espèces ne sont pas consommées.