De l'Herbe à l'aliment

Ethnographie du renouvellement de la cueillette et de la consommation de plantes sauvages alimentaires en Haute-Provence. De Pauline Mayer


Résumé :
La cueillette et la consommation de plantes sauvages alimentaires en Haute-Provence connaissent aujourd’hui un regain. Pour autant, on ne cueille ni ne consomme aujourd’hui les plantes sauvages comme le faisaient les Bas-Alpins du monde agricole rural au XX e siècle. Nous prenons pour objet d’étude une catégorie particulière de cueilleurs, qui élargissent le nombre d’espèces mangées à l’aide de nouveaux modes d’apprentissage et de diffusion des connaissances, parmi lesquels des excursions dans l’espace naturel, appelées « sorties ». En les prenant pour objet, nous avons voulu cerner le renouvellement de cette pratique alimentaire au travers du cheminement des mangeurs, de la cueillette à la consommation, en portant une attention particulière à la façon dont l’herbe devient pour eux un aliment.

Pour télécharger le document.
image De_lherbe_a_laliment.jpg (77.6kB)