• image logo.png (0.3MB)

    Terre-grèpe - Cousteline

image fork3.jpeg (4.0kB)
  • Une des espèces les plus recherchées. Un cueilleur averti se contente de prélever quelques rosettes sur la touffe vivace, en les coupant soigneusement au collet, laissant ainsi une partie de la touffe intacte.

  • Où la chercher ?

  • • Région méditerranéenne, occasionnelle jusqu’à Lyon et la Loire.
  • • Pelouses, talus, garrigues, zones rocailleuses.

  • image img000017291L.jpg (54.4kB)
    Réseau Téla Botanica, CC-BY-SA







Reichardia picroides (L.) Roth. (Composées)
- Reichardia : dédié à Reichard, médecin à Francfort/Main au XVIII e siècle,
- picroides : faux Picris : du grec pikris (de pikros : amer), nom d’une Composée amère. (Picridium vulgare Desf. dans Bonnier, Coste et Fournier)
Languedoc
Tèrragrèpia (Tèrragrèpa), Èrba grièpa : Grèpia : infertile, allusion aux lieux où pousse la plante,
Toralhenca : de toralh, talus, Coscorilha*, Cosconilha, Rapeta.
Provence
Costelina : côtelette, Còsta-conilha*, Còsta-conilhera.
Localisation non-specifiée
(A)lachalèbre*, Escarpoleta.


Quand la cueillir ?

Cette espèce, en fleurs le plus souvent à l’automne, se cueille depuis les premières pluies d’automne jusqu’au mois d’avril.

Un peu d'histoire

Garidel (1715) note : “Elle entre dans les salades que le vulgaire appelle champêtre, elle est un peu amère (sic) et d’un goût assez agréable”. Vilmorin-Andrieux, en 1883, la présente comme plante potagère, sous le nom de picridie cultivée, en précisant que “c’est surtout en Italie que ce légume est usité”.

Comment la reconnaître ?

C’est une plante vivace en rosette peu plaquée au sol, à latex abondant, à souche charnue blanche dont l’écorce est brun noir. Les jeunes pousses ont de minuscules boules blanches (poils vésiculeux) comme une poussière. Les inflorescences séchées ont une forme caractéristique d’entonnoir.

  • image img000059043L.jpg (16.6kB)
    Réseau Téla Botanica, CC-BY-SA
    Les feuilles, un peu charnues, glauques, ont très souvent des taches lie-de-vin dans les sinus. Elles sont diversement découpées, le limbe se prolongeant sur le pétiole.
image img000680182O.jpg (58.5kB)
Réseau Téla Botanica, CC-BY-SA
Les fleurs, groupées en capitules, sont jaunes et apparaissent le plus souvent en automne.

Goût : laiteux, légèrement parfumé.
Odeur : non caractéristique.